Navigation | Un article au sujet de notre « café à écrire »

Un article au sujet de notre « café à écrire »

articleatelierbligny.jpgParadoxe(s), c’est aussi le souci de diffuser auprès du plus grand nombre la création dramatique contemporaine. Ainsi, nous avons associé une classe de seconde du Lycée Marcel Pagnol d’Athis-Mons à notre premier spectacle, Le Mot « progrès » dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux (les photos de la première le 16 mai dernier seront en ligne très prochainement). A Charmoille, dans le Doubs, où Paradoxe(s) s’implante, nous allons rapidement développer des actions à destination de la population des villages de cette communauté de communes rurale où le théâtre a jusqu’ici été difficile d’accès.

Parmi les pistes que nous explorerons, nous nous inspirerons certainement du  »café à écrire » que l’équipe du Théâtre de Bligny nous avait invités à diriger le 2 mai dernier, avec les habitants des environs (voir le message à ce sujet). En cliquant sur l’image ci-dessous ou sur ce lien, vous pourrez en savoir plus sur cette soirée mémorable grâce à un article paru dans Le Républicain de l’Essonne.

Un grand merci à tous les participants, aux responsables du Domaine de Soucy qui nous accueillait, et bien sûr à nos amis du Théâtre du Menteur, qui vivent en ce moment des jours difficiles au Théâtre de Bligny.

Par paradoxes le 16 juin, 2009 dans Le Mot progrès..., Opérations pédagogiques et culturelles

Laisser un commentaire

latin |
José Ballester, sculpteur, ... |
RamSeS HeaD MuSicaL ProjecT |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | artGrafik
| Michel Cabos, peintures
| Cindy