Navigation | Archive » 2009 » janvier

24 janvier, 2009

Passer l’hiver avec le Théâtre du Menteur

Passer l'hiver avec le Théâtre du Menteur dans On applaudit... passer-hiver-flyer-rectoAu Théâtre de l’Opprimé, il reste encore quelques jours pour applaudir le travail de la Compagnie du Menteur (dirigée par Valérie Dassonville et François Chaffin, directeurs du Théâtre de Bligny où Paradoxe(s) crée Le mot dans la bouche de ma mère… le 16 mai prochain). 

Sont à l’affiche tous les derniers spectacles de la compagnie : La Gueule du Loup, Crocodile OPA, La première fois que la nuit est tombée et L’humanité sans la tête. Plus de renseignements en cliquant ici.

Par paradoxes le 24 janvier, 2009 dans On applaudit...
Pas encore de commentaires

23 janvier, 2009

Les Sept contre Thèbes

Les Sept contre Thèbes dans On applaudit... 3199175822_68f1f497f5_oLe Théâtre de l’Odéon propose cette saison de petites formes destinées à sortir de ses murs. C’était le cas hier soir à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm, avec Les Sept contre Thèbes d’Eschyle, adapté et mis en scène par Olivier Py.

Dans ce spectacle d’une heure seulement, le directeur de l’Odéon se livre à une leçon de théâtre. Pas de projecteur, pas de scène, pas de décor, pas de costume. Juste une télévision qui tourne le dos au public, dans laquelle Etéocle (Nazim Boudjenah) et le Chœur (Mireille Herbstmeyer) suivent la préparation puis le déroulement de la bataille. Py revient ici à l’essence de son travail : le rapport entre la profération, la poésie et le corps. Il conduit ainsi les spectateurs à une émotion brute.

La pièce parle de la guerre et de l’aveuglement face au destin. L’adaptation de Py garde surtout du texte d’Eschyle la préparation des 14 guerriers qui s’affrontent aux 7 portes de la ville. L’œuvre a beau avoir 2 500 ans, et être montée avec les moyens les plus limités, elle permet à Py de convoquer toute l’humanité et de montrer sa condition tragique.

Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte tant il concentre tout ce que le théâtre peut avoir de meilleur. Pour voir les dates et les informations sur ce spectacle, cliquez ici.

Par paradoxes le 23 janvier, 2009 dans On applaudit...
Pas encore de commentaires

21 janvier, 2009

Résidence à Champs-sur-Marne pour « Le mot progrès… »

pre3.jpgParadoxe(s) remercie très vivement l’équipe du Théâtre Jacques Brel, qui vient de nous accorder une résidence pour notre premier projet, Le mot progrès dans la bouche de ma mère sonnait terriblement faux de Matéi Visniec.

Nous répéterons une semaine en mars 2009 au Théâtre Jacques Brel, à Champs-sur-Marne, avant de revenir jouer en octobre, à une date que nous communiquerons sur ce blog dès qu’elle sera programmée avec certitude. Cette résidence s’ajoute donc à celle déjà prévue au Théâtre de Bligny, à l’issue de laquelle nous créerons la pièce de Visniec le 16 mai 2009.

Henri Dalem

Par paradoxes le 21 janvier, 2009 dans Le Mot progrès...
Pas encore de commentaires

15 janvier, 2009

Paradoxe(s) recherche un(e) chargé(e) de diffusion

Paradoxe(s) recherche un(e) chargé(e) de diffusion dans Des nouvelles de la compagnie icone1Le poste est à pourvoir le plus rapidement possible : il s’agira de prendre la diffusion du premier spectacle de la compagnie, dont la création est pévue en mai, afin de lui assurer une longue vie !

Si vous êtes intéressé(e), merci de nous faire parvenir votre CV à contact.paradoxes@gmail.com.

Henri Dalem

Par paradoxes le 15 janvier, 2009 dans Des nouvelles de la compagnie
Pas encore de commentaires

14 janvier, 2009

Paradoxe(s) en ordre de marche pour vous souhaiter une bonne année 2009 !

Toute la procédure administrative de fondation de Paradoxe(s) comme association loi de 1901 est close ! Dépôt auprès de la sous-préfecture de Montbéliard, obtention de la licence d’entrepreneur de spectacle auprès de la DRAC de Franche-Comté, identification au répertoire SIREN… Toutes ces étapes sont franchies, et nous pouvons vous adresser les vœux d’une compagnie qui existe maintenant bel et bien.

Toutes ces opérations ont mobilisé notre énergie ces derniers temps, en partie au détriment de la vie du blog. Mais nous vous promettons de faire le maximum pour l’alimenter de nouveau régulièrement.

Bonne année à tous, donc !

Henri Dalem

Par paradoxes le 14 janvier, 2009 dans Des nouvelles de la compagnie
Pas encore de commentaires

latin |
José Ballester, sculpteur, ... |
RamSeS HeaD MuSicaL ProjecT |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | artGrafik
| Michel Cabos, peintures
| Cindy